Ressources    Blog

wetheflow

Get in touch

Bon
Ă  savoir

Les articles de ce blog sont automatiquement importés via des flux RSS et peuvent ne pas inclure la mise en page originale et les images des sources initiales. Pour une expérience complÚte, nous vous invitons à consulter directement le site de publication.

Inscivez-vous gratuitement pour recevoir ces billets dans votre inbox.

📚 Les enseignants ne peuvent plus dĂ©tecter le texte Ă©crit par IA

AI NEWS

📚 Étude : Les enseignants ne peuvent plus dĂ©tecter le texte Ă©crit par IA

Source : Dall-E

Des Ă©tudes menĂ©es par plusieurs universitĂ©s allemandes rĂ©vĂšlent que les enseignants, qu’ils soient novices ou expĂ©rimentĂ©s, ont du mal Ă  diffĂ©rencier les textes rĂ©digĂ©s par des Ă©tudiants de ceux gĂ©nĂ©rĂ©s par l’IA.

Points clés

La premiĂšre Ă©tude a Ă©valuĂ© des enseignants en formation sur des textes d’IA et des textes d’Ă©tudiants, rĂ©ussissant Ă  identifier correctement 45,1 % des soumissions gĂ©nĂ©rĂ©es par l’IA.

La seconde Ă©tude a testĂ© des enseignants expĂ©rimentĂ©s, qui n’ont correctement identifiĂ© que 37,8 % des textes produits par l’IA.

L’Ă©tude a Ă©galement rĂ©vĂ©lĂ© que les enseignants Ă©taient trop confiants dans leur capacitĂ© Ă  repĂ©rer les textes gĂ©nĂ©rĂ©s par l’IA.

Les logiciels de dĂ©tection d’IA signalent souvent Ă  tort les textes rĂ©digĂ©s par les Ă©tudiants comme Ă©tant potentiellement gĂ©nĂ©rĂ©s par l’IA, ce qui complique davantage la situation.

Notre avis

L’écriture par IA va continuer Ă  s’amĂ©liorer.

Nous nous trompons de dĂ©bat quand nous parlons de pĂ©naliser l’utilisation de l’IA dans le milieu Ă©ducatif. Au vu du potentiel immense de cette technologie, cela semble mĂȘme Ă  grand minima contre-productif.

Dans des domaines aussi cruciaux que l’Ă©ducation et compte tenu de la situation actuelle, ne devrions-nous pas envisager de revoir entiĂšrement ce que nous transmettons aux futures gĂ©nĂ©rations et la maniĂšre dont nous le faisons ?

đŸȘ“ Microsoft en conccurence directe avec OpenAI

Source : Midjourney

Microsoft rivalise avec les principaux modĂšles d’IA du marchĂ© en dĂ©bauchant le fondateur de Google Deepmind et en dĂ©veloppant un modĂšle de langage, MAI-1, avec 500 milliards de paramĂštres.

Points clés

Le projet MAI-1 est dirigĂ© par Mustafa Suleyman, fondateur de Google DeepMind, qui a rĂ©cemment rejoint Microsoft aprĂšs l’acquisition de la startup IA Inflection.

Bien que MAI-1 ne soit pas basĂ© sur les modĂšles d’Inflection, la technologie et la formation de cette entreprise pourraient ĂȘtre intĂ©grĂ©es au nouveau systĂšme.

Le modÚle de 500 milliards de paramÚtres dépasse en taille les précédents modÚles open-source de Microsoft, dont le Phi-3 mini qui comptait prÚs de 4 milliards de paramÚtres.

Notre avis

Microsoft se positionne stratĂ©giquement pour couvrir l’ensemble du spectre de l’IA, tout en diminuant sa dĂ©pendance vis-Ă -vis de son partenariat avec OpenAI. Dans ce contexte de concurrence incessante Ă  l’innovation, il devient pertinent de se demander si la relation entre les deux entreprises restera harmonieuse.

👀 Sam Altman sur la suite pour OpenAI

Source : Stanford

Sam Altman, PDG d’OpenAI, a rĂ©cemment participĂ© Ă  une session de questions-rĂ©ponses Ă  l’UniversitĂ© Stanford, offrant de nouvelles perspectives sur des sujets tels que GPT-5, l’AGI ou encore l’importance de la puissance de calcul.

Points clés

Altman a qualifiĂ© GPT-4 de « plutĂŽt embarrassant au mieux », affirmant qu’il sera le « pire modĂšle » jamais utilisĂ©, chaque nouvelle version devenant plus intelligente.

Le PDG a dĂ©clarĂ© qu’il « ne se soucie pas » que l’entreprise dĂ©pense 500 millions ou 50 milliards de dollars par an — tant qu’elle reste sur une trajectoire de crĂ©ation d’AGI, cela en vaudra la peine.

Altman a Ă©galement soulignĂ© l’importance d’un accĂšs mondial Ă  la puissance de calcul, affirmant la mission de rendre ChatGPT gratuit pour « autant de personnes que possible ».

Notre avis

Sam a l’art de la rĂ©plique. Le choix de ses mots n’est pas anodin et sa description de GPT4 (qui domine actuellement le marchĂ©), alimentent l’enthousiasme en nous invitant Ă  imaginer un modĂšle significativement plus performant.

PHOTO OU IA ?

đŸ—Żïž Sondage de la semaine derniĂšre

Que pensez-vous de l’utilisation de donnĂ©es synthĂ©tiques pour entraĂźner les modĂšles d’IA ?

 

đŸŸšđŸŸšđŸŸšâŹœïžâŹœïžâŹœïž C’est une innovation nĂ©cessaire qui accĂ©lĂšre le progrĂšs.

đŸŸ©đŸŸ©đŸŸ©đŸŸ©đŸŸ©đŸŸ© Cela risque de crĂ©er des biais et de rĂ©duire la fiabilitĂ© des IA.

đŸŸšđŸŸšđŸŸšâŹœïžâŹœïžâŹœïž L’IA n’a plus besoin de l’homme pour apprendre, on est foutus.

COOL STUFF

L’image de la semaine

Source : Midjourney @michaud1

Prompt : A hyperrealistic photo of an eye on the bottom half, with a ship in the background above the water at sunset. The panther’s head is under and close to sea level, looking up towards the sky. In the style of National Geographic photography. –ar 53:64 –stylize 1000

MIEUX-ÊTRE

â˜Żïž Les 5 Ă©motions naturelles et leur penchant nĂ©gatif

Source : Pixar

Je partage avec vous cette semaine une rĂ©flexion tirĂ©e d’un passage du livre que je rĂ©Ă©coute en ce moment. Il s’agit de reconnaĂźtre des Ă©motions qui sont naturelles et d’explorer ce qu’elles peuvent devenir si elles sont rĂ©primĂ©es.

Le deuil vs la dépression

Le deuil est ce qui nous permet de dire au revoir lorsque nous n’en avons pas envie. Lorsque cette Ă©motion n’est pas vĂ©cue pleinement, elle a le potentiel de se transformer en dĂ©pression.

La colĂšre vs la rage

La colĂšre lorsqu’elle est exprimĂ©e sainement nous permet de passer Ă  un pallier Ă©motionnel plus Ă©levĂ©. Si en revanche on perd le contrĂŽle, cette Ă©motion peut devenir de la rage et peut provoquer de sĂ©vĂšres dĂ©gats pour nous-mĂȘme et les gens qui nous entourent.

L’envie vs la jalousie

L’envie permet de tendre Ă  plus. Lorsque nos dĂ©sirs ne sont pas honorĂ©s par nos propres actions, ils peuvent se transforment en jalousie.

La peur vs la panique

La peur nous a permis d’évoluer entant qu’espĂšce. Elle nous pousse Ă©galement Ă  Ă©voluer personnellement et Ă  surmonter nos limites. Cependant, si nous ne confrontons pas nos peurs, elles peuvent mener Ă  un Ă©tat de panique, limitant notre capacitĂ© Ă  agir en conscience.

L’amour vs la possessivitĂ©

L’amour, peut-ĂȘtre l’Ă©motion la plus puissante, doit ĂȘtre vĂ©cu librement mais avec conscience. Sans cela, l’amour peut se transformer en possessivitĂ©, ce qui Ă©touffe et dĂ©truit les relations saines.

Chaque Ă©motion a sa raison d’ĂȘtre et mĂ©rite d’ĂȘtre honorĂ©e et comprise. En embrassant pleinement nos Ă©motions naturelles, nous enrichissons notre expĂ©rience de vie et Ă©levons notre conscience. Prenons le temps de les comprendre et de les gĂ©rer de maniĂšre constructive pour un Ă©quilibre Ă©motionnel sain.

C’est tout pour aujourd’hui.

L’auteur

Thomas Puget

Fondateur de wetheflow et co-fondateur chez Levupp, agence web spĂ©cialisĂ©e dans le web design. PassionnĂ© de technologie, je vous partage chaque semaine l’actualitĂ© en IA ainsi qu’un sujet en mieux-ĂȘtre directement sur ma newsletter. Abonnez vous juste ici.